jeudi 24 mars 2011

Comme une Italienne

        
          A mi-chemin entre une machine à écrire vintage et le chrome d’une vieille américaine, la traditionnelle machine à pâtes italienne est un objet qui me plaît. Les gestes qu’elle induit aussi : pétrir longuement la pâte, la diviser en plusieurs morceaux, insérer ces derniers dans le rouleau de la machine, tourner la manivelle, faire coulisser lentement le long et fin ruban de pâte avec la paume de la main, faire coulisser le ruban dans le second rouleau pour obtenir des tagliatelles toutes fraîches, faire sécher les portions de pâtes sur une table bien farinée, comme dans une fabrique…



Comptez  environ 500 g de farine et 5 œufs pour 6 personnes. Fiez-vous à la recette préconisée pour la machine à pâtes que vous utilisez. Une chose est sûre, plus les œufs sont frais et bien élevés, meilleures sont les pâtes…
Pour cette recette, j’ai utilisé de la farine intégrale qui, en plus d’être bonne pour la santé, donne un petit goût et une texture « rustiques » aux pâtes. Je les ai servies avec une délicieuse compotée d’ail rôti.



Tagliatelles à la compotée d’ail rôti – Pour 4 personnes

4 portions de tagliatelles fraîches
4 têtes d’ail, gousses détachées mais pas pelées
1 lampée d’huile d’olive
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de sucre
1 filet de citron
1 branche de thym frais
30 g de pignons de pin grillés à sec dans une poêle
150 à 200 g d’olives au naturel (type Lucques)
Quelques feuilles de sauge
Quelques copeaux de parmesan frais et/ou de morceaux de ricotta
Sel, poivre

Placer les gousses d’ail dans leur peau dans un plat à gratin. Arroser d’un bon filet d’huile d’olive et enfourner le tout 30 minutes à 180°C.

Sortir le plat du four, laisser tiédir puis récupérer la chair des gousses cuites en pressant leur peau.

Ajouter les 2 cuillères d’huile d’olive, le sucre, le citron et le thym effeuillé. Bien mélanger le tout en n’écrasant pas trop la chair d’ail. Rectifier l’assaisonnement. Couvrir pour que ça ne refroidisse pas trop.

Dans une grande marmite, faire bouillir une grande quantité d’eau salée (compter 1L d’eau pour 100 g de pâtes).

Plonger les tagliatelles environ 2 minutes dans l’eau bouillante puis égoutter et huiler.

Répartir les pâtes dans les assiettes. Au centre, placer une bonne cuillère à soupe de compotée d’ail. Parsemer le tout de feuilles de sauge, d’olives, de pignons et de fromages. Servir aussitôt.








Merci  à Claudine.


16 commentaires:

delphcotecuisine a dit…

je fais aussi mes pates maison et cette recette me plait énormément
malheureusement mes enfants ne sont pas grand amateurs d'ail
je peux venir?
bisous
Delphine

Nelly a dit…

C'est une très jolie assiette ! L'idée de la compotée d'ail me plait beaucoup car j'adore ça !

Lilla My a dit…

Hmmm, j'ai beau dire bonjour et s'il-vous-plaît à mes oeufs, ils ne me répondent jamais... Où trouves-tu tes oeufs bien élevés ? :p

A.P. a dit…

Je suis très fan de l'esthétique de cette machine à pâtes. C'est bien sûr, sur la looongue liste d'acquisitions futurs. Du coup, ça doit être terrible des pâtes complètes comme ça ! Bravo Chris!

Mama Yéti a dit…

Elles sont magnifiques! Moi aussi j'aimerais qu'on m'offre cette machine à rêves. Jolie transition avec ton blog. La nouvelle Chris à l'heure du printemps : j'aime! Bises

Citron a dit…

Chris, je te redécouvre! Et tu es magnifique! Bravo. Pour ce nouveau blog. Pour nous faire connaître ce pendant de ta personnalité. Pour ton admirable travail. J'ai hâte de te lire sous ta plume renouvellée. Longue vie à Origami's Kitchen et à toi! Bise.

Gen a dit…

Elle est superbe ta machine à pâtes! Faire ses propres pâtes ça doit être génial, bravo pour ce plat!

marie a dit…

Je découvre aujourd'hui l'ancien et le nouveau blog... Les deux sont magnifiques, les photos plus alléchantes les unes que les autres.
Bravo et bonne renaissance à ton blog !

pierre a dit…

quel bonheur de faire ses pates Bravo Pierre

Chris a dit…

Delphine : Tu es la bienvenue mais vu le temps que je mets à répondre, elles doivent être un peu rabougries mes pâtes :)

Nelly : merci ! A bientôt

Lilla My : Moi je les élève à la dure :)))))))

A.P : Oui moi aussi, j'adore son esthétique ! Et puis ça m'émeut le fait que les Italiens continuent à la fabriquer eux-mêmes, comme si ils considéraient que c'était sacré, qu'eux seuls peuvent fabriquer une machine à pâtes digne de ce nom. A l'heure des délocalisations massives, ça ne laisse pas totalement indifférent...

Mama Yéti : merci à toi. Contente d'avoir ta visite !

Citron : merci pour ce compliment qui me touche beaucoup :)

Gen : Oui, c'est vraiment plaisant.

Marie : merci à toi et bienvenue !

Pierre : merci !

rachel a dit…

Tu as mis la main à la pâte...et au porte monnaie!!! elle est tout comme j'aime cette machine, et tu l'as bien inaugurée!
des bises!

Eléonora a dit…

J'ai aussi la machine ( qui est dans le placard et pas bien ) J'ai fait des pâtes maison ...rien à voir avec ce qu'on achète...Ton plat est hummmmm " vive l'Italie ".

Laurent a dit…

Superbe engin...

Anne Hélène a dit…

Bel engin !
Ces pâtes semblent très savoureuses.
Quel travail j'admire.

Clemence a dit…

j'adore l'ail confit. Ce plat me plait beaucoup !

petitpotdebeurre a dit…

Olalalala... Je viens de manger et ça me donne faim!