lundi 18 juillet 2011

On cherche l'été...je l'ai mis dans mon verre : sangria d'été

.


.
          On cherche l'été...moi qui m'attendais à retrouver un Paris alangui par la chaleur, ses terrasses remplies dans une demi-torpeur, les glaciers aux files interminables et les enfants criant sous les jets d'eau, je suis un peu désappointée...Finalement, le nettoyage de printemps prévu à l'automne va peut-être avoir lieu au mois de juillet ! (il ne manque plus que l'hiver là-dedans). Bon, ça va être l'occasion aussi de traîner chez Merci, Loulou Addict, La Cocotte, La Librairie Gourmande, La Grande Epicerie ou encore à la Fnac de la rue de Rennes pour les romans.
Cela ne m'empêche pas de penser aux vacanciers chanceux épargnés par la grisaille, qui squattent la plage et qui du coup cherchent en priorité des recettes faciles et rapides, sans prise de tête.
Une idée donc pour les apéros-retour de plage : une sangria revisitée aux fruits d'été, prête en même pas deux temps trois mouvements puisqu'il n'y a pas besoin de laisser macérer les fruits dans le vin (ça tuerait leur goût).
.



.
Sangria aux fruits d'été (pour une grande sangria, soit environ 2 verres par personne)

15 cl de Cabernet d'Anjou (rosé très fruité) par personne
15 cl d'eau bien gazeuse (type Badoit rouge) par personne
Une barquette de petites fraises
Un melon
Une demi-pastèque

Placer le rosé au congélateur environ 20 minutes avant de servir la sangria et l'eau gazeuse au minimum 2 heures au réfrigérateur.

Pendant ce temps, découper des petites formes dans le melon et la pastèque à l'aide d'emportes-pièces de votre choix.
Pour le melon, le plus simple est de le découper en rondelles, d'enlever les pépins au centre de chaque rondelle et de découper les formes dans la chair tout autour.
Pour la pastèque, il suffit de la découper en tranches avant de découper les formes.
Laver et éplucher les fraises sans les découper.

Placer les fruits dans un récipient (adapté à la quantité de liquide), verser le vin dessus puis l'eau gazeuze délicatement. Mélanger à peine et servir aussitôt dans les verres avec une louche.
.


.
Bon attention, je sais bien que la vraie sangria n'est pas gazeuse hein ! D'ailleurs, vous n'êtes pas obligés d'allonger le vin à l'eau gazeuse (dans ce cas évidemment, augmentez la quantité de vin). Disons que le côté pétillant est vraiment sympa avec les fruits et puis du coup, cette boisson est moins alcoolisée et moins sucrée. C'est votre bikini qui vous dira merci :)


6 commentaires:

Kim a dit…

J'adore cette sangria. Elle a l'air parfaitement rafraichissante!

spécialiste de l'éphémère a dit…

Cherche pas l'été; il est chez nous!

Gen a dit…

Hum un vrai rafraîchissement!

Agnes a dit…

j'aime bien que la sangria soit à "bulles" alors parfois j'ajoute un joli mousseux bien glacé !!! ça fait du bien de venir ici, c'est l'été....ça fait plaisir !

Laurent [aka Kitchen Chick] a dit…

Je me disais bien qu'il fallait l'ivresse pour supporter ce temps pourri...

cookinglili a dit…

Oh la bonne tite sangria!!! humm